745 800 € frais compris

L’amour caché, (Fukaku shinobu koi), par Kitagawa Utamaro, s’est envolée à 745 800 € frais compris. Il s’agit d’un record mondial pour l’artiste ET SURTOUT D’UN RECORD MONDIAL POUR UNE ESTAMPE JAPONAISE. (N°6 de la vente du 21 juin 2016. Vente Beaussant Lefèvre en collaboration avec Christie's - Collection Portier d'art japonais qui a totalisé 1 551 525 € frais compris et 100 % de lots vendus).

101 000 € frais compris

TOSHUSAI SHARAKU (actif 1794-1795), le portrait de l’acteur Tanimura Torazo dans le rôle de Washizuka Happeiji, dans la pièce Koinyobo Somewake Tazuna (La noble dame amoureuse, aux rênes colorées), jouée au théâtre Kawarasaki en mai 1794. (N°8 de la vente du 21 juin 2016. Vente Beaussant Lefèvre en collaboration avec Christie's - Collection Portier d'art japonais qui a totalisé 1 551 525 € frais compris et 100 % de lots vendus).

36 400 e frais compris

Un Chawan (bol à thé) de forme rinari provenant des fours de Hagi et datant de l’époque EDO (1603-1868).

LA COLLECTION PORTIER D'ART JAPONAIS

Beaussant Lefèvre, en collaboration avec Christie’s Expert : Alice Jossaume Spécialiste : Géraldine Lenain, Christie’s   La famille Portier a décidé de confier à Beaussant Lefèvre, en collaboration avec Christie’s, le soin de disperser sa collection personnelle d’art japonais. Cette collection reflète le goût de quatre générations d’experts et de collectionneurs, figures incontournables du marché des arts asiatiques en France. 90 lots seront proposés lors de cette vacation d’exception. Les collectionneurs…

187 500 € frais compris

Plaque rectangulaire en porcelaine blanche émaillée polychrome, représentant une scène de la légende «Tao Hua Yuan Ji» : un pêcheur rencontre un enfant et son grand père. Signature de WANGQI (1884-1937) en haut à gauche. Chine, XXeme siècle. 42,5 x 24 cm. Cadre en bois. (N°90 de la vente du 8 avril 2016)  

35 000 € frais compris

Statuette en bronze à patine brune et traces de laque or au visage, de Tsongkhapa assis en vajraparyanka sur le lotus, dit «posture du diamant». Tibet, XVeme siècle. Hauteur : 20 cm. Inscription au dos en tibétain «U ba con ga khapa». (N° 198 de la vente du 8 avril 2016)