[BONNEFONS (Nicolas de)]

Lot 64
150 - 200 €
Résultats sans frais
Résultat: 200 €

[BONNEFONS (Nicolas de)]

Les Délices de la campagne. À Paris, par la Compagnie des marchands libraires, 1665. In-12, (12)-254-(8) pp., déchirure à un feuillet d'index avec perte de quelques lettres, rares mouillures et salissures, broché sous papier fort postérieur.
OUVRAGE MARQUANT LA NAISSANCE DE LA «CUISINE FRANÇAISE».
3 PLANCHES GRAVÉES SUR CUIVRE HORS TEXTE, librement inspirées de celles de François Chauveau qui ornaient l'édition originale parue l'année précédente. Avec une marque typographique au titre, également gravée sur cuivre.
L'AVÈNEMENT D'UNE ESTHÉTIQUE CLASSIQUE DE LA TABLE. La seconde moitié du XVIIe siècle vit le renouveau de l'innovation dans l'art culinaire. Contrairement aux autres auteurs de son temps, Nicolas de Bonnefons, valet de chambre du roi, était un horticulteur et non un cuisinier. Il avait publié Le Jardinier français en 1651, et écrivit le présent ouvrage pour les «dames mesnageres», ordonnant logiquement son ouvrage par nature de produits et non par ordre de service des repas. Les Délices expriment une sensibilité nouvelle, en proposant une simplification des méthodes culinaires et des assaisonnements, avec pour but de conserver leur goût aux aliments, c'est-à-dire d'offrir la «volupté du fruit retrouvé dans sa simplicité naturelle» (Jean-Marc Chatelain, Livres en bouche, Paris, BnF, Hermann, 2001, p. 125).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue