Lot 66
4 000 - 5 000 €
Résultats sans frais
Résultat: 11 200 €

CARACCIOLO (Roberto)

Sermones quadragesimales de poenitentia. Venise, Franz Renner, 1472.
In-folio, [270 ff.], sans signatures, première et dernière pages blanches, rubrication de l'époque (initiales, marques de paragraphes et quelques titres en marge supérieure ajoutés à l'encre rouge).
Reliure en peau de truie sur ais de bois, dos à nerfs avec pièce de titre noire, décor estampé à froid sur les plats comprenant un encadrement de filets et roulettes de tresses végétales et profils d'hommes avec, au centre du premier plat un médaillon représentant le martyre de saint Sébastien et au centre du second plat un médaillon représentant une Vierge à l'Enfant, vestiges d'attaches, tranches rouges, quelques annotations manuscrites marginales en allemand; quelques travaux de vers, quelques rousseurs, la rognure de la marge supérieure a porté atteinte aux quelques titres courants manuscrits (reliure du XVIIe siècle, pièce de titre ajoutée au XIXe siècle).
[F. 1v°:] Hec est tabula omnium sermonum contentor[um] hoc in volumine. - [F. 3 r°:] Sacre theologie magistri necno[n] sacri eloquii preconis celeberrimi fratris Ro-//berti de Litio ordinis Minor[um] professoris opus quadragesimale p[er]utilissimum // quod de penitentia dictum est. Feliciter incipit. - [Colophon, r° du dernier f.] Rubertus celeber finxit non parua minor[um] // Gloria me fratrum Paulo regnante secundo. // Quarto sed Sixto ueniens Hailbrun alema[n]nus // Franciscus formis Veneta me pressit in urbe // Mille quadringentis & septuaginta duobus.
INCUNABLE VÉNITIEN IMPRIME EN ÉLÉGANTS CARACTÈRES ROMAINS, recueillant des sermons pénitentiels que Fra Caracciolo écrivit en 1470 et 1471.
UN DES PLUS GRANDS PRÉDICATEURS ITALIENS DE SON TEMPS. Originaire de Lecce, dans les Pouilles, Roberto
Caracciolo (vers 1425-1495) entra chez les Franciscains et devint une des grandes voix de l'Ordre, prononçant des prêches dans toute l'Italie, à l'invitation des puissants comme Lodovico Sforza à Milan, Laurent de Médicis à Florence, les cardinaux Giovanni d'Aragona à Naples ou Giovanni Bessarion à Rome. Il reçut en 1475 le siège épiscopal d'Aquin, qu'il occupa jusqu'à sa mort, hormis en 1484-1485 où il fut évêque de Lecce.
Ses dons oratoires exceptionnels lui acquirent une immense popularité et lui valurent des surnoms comme «le nouveau Paul» ou «la trompette de Dieu», tandis que ses recueils de sermons connurent un grand succès éditorial, en Italie et en Europe jusqu'au milieu du XVIe siècle. La réputation de Fra Caracciolo fut cependant ternie par des médisants faisant de lui un homme sans scrupules, cupide, facétieux, lascif.
Ces reproches étaient cependant à mettre sur le compte de l'hostilité qui, au sein de l'Ordre des frères mineurs, opposait alors les «observants» et les «conventuels», Caracciolo s'étant attiré nombre d'inimitiés pour avoir quitté la «stricte observance». Érasme, malgré tout, relaierait encore cette légende noire en 1535 dans son traité Ecclesiastae sive De Ratione concionandi.
GW 6063. - H 4428. - CIBN C-98. - ISTC ic00168000.
PROVENANCE: bibliothèque du monastère bénédictin Saint-Mathieu d'Asbach en Bavière, à Rotthalmünster, avec mention ex-libris manuscrite sur la première p. blanche, «In usum F.F. Aspacensium», et RARE INDICATION DATÉE DE RELIURE, sur le premier contreplat: «Le frère profès Rupert Reüttner, collaborateur à Ering, a pris soin de faire relier à nouveau cet auteur, en 1647» «Hunc authorem denuo compingi curavit P[rofessus] F[rater] Rupertus Reüttner cooperator in Ering a[nn]o [1]647»). La châtellenie d'Ering dépendait du monastère d'Asbach. - BIBLIOTHEQUE ROYALE DE MÜNICH (mentions manuscrites sur la première garde, «Inc[unabulum] typ[opgraphiae] nro 2270» et «Duplum»). Le volume est entré dans les collections royales en 1803 à la faveur de la sécularisation des biens monastiques. Il porte une cote apposée au moment de la rédaction du catalogue de la bibliothèque de Münich par Johann-Baptist Bernhard (1759-1821), et a ensuite été vendu comme double. - BIBLIOTHÈQUE DE L'ARCHITECTE VICTOR GAY (1820-1887, vignette ex-libris sur le premier contreplat).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue