Lot 68
100 - 150 €
Les résultats sont indiqués frais acheteurs inclus
Résultat: 500 €

[DANGEAU (Louis de Courcillon de) et François-Timoléon de CHOISY]

Quatre dialogues. I. Sur l'immortalité de l'âme. II. Sur l'existence de Dieu. III. Sur la Providence. IV. Sur la religion. À Paris, chez Antoine Dezallier, 1690. In-12, (10)-221-(3) pp.,, sans le premier feuillet blanc, veau brun granité, dos à nerfs cloisonné et fleuronné, coupes ornées, tranches mouchetées de rouge, mouillures claires (reliure de l'époque).
Seconde édition de cet ouvrage originellement paru en 1684.
6 VIGNETTES GRAVÉES SUR CUIVRE PAR SÉBASTIEN LECLERC, dont 4 délicates scènes montrant les auteurs en train de deviser, et un cul-de-lampe répétée deux fois.
LA MÉTHODE CARTÉSIENNE APPLIQUÉE À LA THÉOLOGIE. Ouvrage apologétique audacieux, Quatre dialogues se fonde sur la méthode géométrique de Descartes, également adoptée par Port-Royal, et réserve un passage à la critique du protestantisme, en écho des positions de Bossuet. Quatre dialogue rencontra un succès mondain qui préfigure celui des Entretiens de Fontenelle, mais fut mal accueilli parmi les théologiens, catholiques comme protestants. Ils ne manquèrent pas de relever des maladresses et quelques traces d'athéisme expliquées par la fraîcheur des conversions des deux auteurs.
DEUX MEMBRES DU «PETIT CONCILE» DE BOSSUET. D'abord turbulent et débauché, l'abbé de DANGEAU (1643-1723) changea de vie et se convertit du protestantisme au catholicisme sous l'influence de Bossuet - comme son frère le mémorialiste l'avait déjà fait des années plus tôt. Fait lecteur du roi, il entra à l'Académie française en 1682 et, si Saint-Simon le caricatura en pédant ridicule, il s'y distingua en fait par son souci de la langue, publiant de nombreux ouvrages de grammaire ou de philologie. Historien, théologien, mémorialiste, l'abbé de CHOISY (1644-1724) fut d'abord un ecclésiastique mondain qui fit scandale par ses débauches (notamment avec Dangeau) et par ses travestissements en femme. Il s'amenda à partir de 1683, accompagna l'ambassade française au Siam, fut ordonné prêtre à son retour, et se consacra dès lors aux Missions étrangères.
Provenance: l'abbaye de bénédictins mauristes Saint-Florent de Saumur (ex-libris manuscrit au titre).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue