Lot 72
200 - 300 €
Résultats sans frais
Résultat: 400 €

POPELIN (Claudius)


Cinq octaves de sonnets. Paris, Alphonse Lemerre, 1875. Grand in-8, (8 dont 7 blanches)-146-(6 dont les 5 dernières blanches) pp., exemplaire à très grandes marges, vélin semi-rigide, dos lisse, médaillon doré au monogramme «EJ» au centre des plats, couvertures conservées, reliure ternie, une restauration marginale (reliure de l'époque).
Édition originale tirée à petit nombre, un des deux exemplaires sur chine, celui-ci nominatif d'Edmond de Goncourt (avec feuillet de dédicace imprimé ajouté). L'ouvrage était déjà tellement difficile à trouver à l'époque même, que le vicomte Spoelberch de Lovenjoul avait dû s'adresser à l'auteur pour en obtenir un exemplaire.
Recueil poétique que Claudius Popelin a fait précéder de sonnets à lui dédiés par Banville, Coppée, France, Gautier, ou encore Heredia.
Illustrations à toutes les pages (sauf deux), principalement des encadrements, d'après les dessins de Claudius Popelin.
Envoi autographe signé de claudus popelin illustré d'un dessin original en couleurs représentant une composition florale (encre et plume, rehauts d'aquarelle, sur un feuillet monté en tête de volume).
Peintre émailleur et poète, claudius popelin (1825-1892) fut l'élève d'Ary Scheffer. Il était devenu l'ami de Théophile Gautier, de Gustave Flaubert, à qui il dédia un poème, ou encore des frères Goncourt qui le citent souvent dans leur Journal, et pour qui il exécuta des émaux destinés à orner des reliures. Edmond, cependant, ne fut pas toujours tendre avec lui, notamment au moment où le peintre rompit avec sa maîtresse la princesse Mathilde Bonaparte.
L'exemplaire d'edmond de goncourt, comprenant l'ex-libris doré sur les plats, l'ex-libris gravé par Gavarni sur une garde accompagné d'une mention autographe signée par Goncourt (n° 649 du volume Livres modernes du catalogue de vente Bibliothèque des Goncourt, Hôtel Drouot, 5-10 avril 1897).
Il évoque ce volume dans la maison d'un artiste, essai amoureux qu'il a consacré à sa collection: «De Claudius Popelin, ses Cinq octaves de sonnets, aux originaux encadrements dessinés par le gentil rimeur, et, s'il vous plaît, un des deux exemplaires sur chine, avec un envoi dans une branche de fleurs à l'aquarelle» (Paris, Charpentier, 1881, t. II, p. 363).
Provenance: colonel Daniel Sickles (n° 2883 de la septième vente de sa bibliothèque, Hôtel
Drouot, 15 mars 1991).
Expert: Alain Nicolas, librairie les neuf Muses, Tél.: 01 43 26 38 71.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue